Comment lire la tension artérielle ?

Comment lire sa tension avec un tensiomètre

Une lecture de la tension artérielle sur un tensiometre se fait par l’interprétation de deux nombres dont la systolique et la diastolique. La première annonce la phase où le cœur pompe le sang dans l’aorte tandis que la seconde se réfère à la période de repos, lorsque le cœur est de nouveau chargé de sang. À chaque battement cardiaque, la pression artérielle est élevée au niveau systolique, et, entre les battements, elle descend au niveau diastolique. Bien que le procédé semble être compliqué, il est essentiel de surveiller sa tension artérielle de manière régulière. Sachez cependant qu’à chaque type de tensiomètre on reconnait une manière propre de lire les informations.

 

Lire la tension sur un tensiomètre bras

Les tensiomètres à bras présentent une facilité d’utilisation très plaisante et pratique. Les modèles sortis récemment sont majoritairement et entièrement automatisés. L’utilisation est donc aussi facile que d’enfiler le brassard et d’appuyer le bouton destiné à enclencher la mesure. Les deux valeurs la systolique et la diastolique ainsi que le pouls apparaissent instantanément. Certains appareils viennent même à calculer automatiquement la moyenne des trois dernières mesures ou sur les mesures réalisées pendant une période donnée. La majorité des tensiomètres sont dotées d’une mémoire capable de stocker un grand nombre de mesures même si il s’agit de données propres à différents utilisateurs. Grâce à ce procédé, il est possible de faire un suivi de l’évolution de la tension dans le temps sans avoir à noter les résultats.

Lire la tension sur un tensiomètre manuel

Les gestes à adopter ici sont très mécaniques et doivent être précis afin d’éviter que les mesures soient entachées d’erreurs. Ainsi, vous devez vous assoir de manière stable avant d’installer l’équipement. Retirez le brassard, le stéthoscope, le manomètre et l’ampoule du kit, en prenant soin de dévisser les différents tubes. Relevez votre bras au niveau du cœur de sorte que lorsque vous pliez votre coude, celui-ci soit parallèle à votre cœur. Ainsi la lecture de votre tension artérielle sera exacte, ni surestimée ni sous-estimée. Il est également important que votre bras soit supporté lors de la lecture, alors assurez-vous de reposer votre coude sur une surface stable. Enroulez le brassard autour de votre bras et refermez le velcro, destiné à maintenir le dispositif en place.

Lire la tension sur un tensiomètre de poignet

L’écran d’un tensiomètre électronique présente cinq logos bien distincts destiné à optimiser votre maitrise de l’appareil. Le premier logo en forme de cœur clignote lorsque votre pouls est détecté, le second représente une pile vide qui vous signale lorsque l’appareil est déchargé. Un autre signe apparait lorsque les mesures systoliques et diastoliques sont à moins de 10 mm de mercure l’un de l’autre. L’écran clignote également lorsque la mesure est instable suite à des mouvements excessifs. Enfin un M encadré vous indiquera les différentes mesures stockées par l’appareil.


Lire la tension sur un tensiomètre automatique

Ce genre de produit étant plutôt sophistiqué, il est essentiel que vous en lisiez attentivement le mode d’emploi. Il faut également vous renseigner auprès de votre médecin afin de savoir si ce genre de matériel est adapté à votre cas. On sait par exemple que ce type de tensiomètre ne convient pas aux personnes ayant des bras trop gros, un cœur irrégulier et pour les enfants.

 

Lire soi-même sa tension artérielle est facile et utile à condition que cela soit bien fait. Ainsi, assurez-vous de prendre votre tension tôt le matin et le soir deux à trois fois de suite à une ou deux minutes d’intervalles.