Comment choisir un bon tensiomètre ?

Comment choisir un bon tensiomètre ?

L’essor des appareils médicaux à domicile est un vrai avantage car cela permet de réaliser des mesures chez soi ou des gestes simples sans avoir à passer systématiquement par un médecin. L’inconvénient principal reste cependant de savoir quel matériel choisir pour soi ou sa famille parmi ce choix plus qu’abondant. Si vous souffrez d’hypertension ou de diabète, votre médecin vous conseillera peut-être d’acheter un tensiomètre afin de réaliser vous-même une ou plusieurs mesures journalières. Dans ce cas, il vous faut connaître quelques particularités essentielles des tensiomètres pour savoir lequel sera le plus adapté à vos besoins et surtout pour choisir un bon tensiomètre.

Au bras ou au poignet

La première chose à savoir en matière de tensiomètre est qu’il existe deux façons de prendre la tension efficacement : au bras, ou au poignet.

Certains appareils mesurent la tension à l’aide de petits capteurs placés au bout des doigts. Cependant, ils sont peu précis et sont peu recommandés pour les prises de tension à domicile. Les deux manières les plus efficaces restent la tension prise au poignet ou au bras. Ces deux manières de prendre la tension ont donc donné naissance à deux sortes de tensiomètres électroniques : le tensiomètre brassard et le tensiomètre au poignet.

Tensiomètre bras (brassard huméral) : Celui-ci se place à quelques centimètres du coude, en général au niveau du cœur. Ce sont les tensiomètres en général utilisés par les médecins. Ceux-ci les recommandent, car ils sont plus précis que les tensiomètres au poignet. On trouve en général uniquement des tensiomètres au bras professionnels ce qui explique qu’ils sont en général plus chers.

Tensiomètre poignet : Il s’utilise en se plaçant sur le poignet, la main doit être au niveau du cœur. Il est moins cher que le modèle précédent, vous en trouverez cependant dans toutes les pharmacies à partir de 50 Euros environ.

Paramètres importants

Outre les deux grandes classes que nous avons citées, il existe des paramètres importants à prendre en compte pour l’achat de votre tensiomètre. Pour éviter les différences trop importantes entres les mesures prises à domicile et celles prises chez votre médecin, il est indispensable de prendre un appareil homologué. Ceux-ci sont reconnaissables au sigle CE. Ce sigle signifie qu’il a été validé par l’AFSSAPS : l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé. Ces appareils sont testés et accrédités, ils sont donc précis et peuvent être utilisés en toute sécurité. Une fois que vous vous êtes assuré que le modèle qui vous intéresse est homologué, voici quelques paramètres à prendre en compte pour une meilleure utilisation :

 

– La taille du brassard ou du bracelet : Cela peut paraître tout bête, mais les tailles sont en générales standards. Un appareil peut ne pas être adapté à une personne obèse ou à quelqu’un qui a les poignets ou les bras très fins. Pour plus de sûreté mieux vaut essayer la taille avant de l’acheter.

– Le mode de gonflage : Certains tensiomètres sont à gonflage manuel, d’autres à gonflage automatique. Bien qu’ils soient en général plus chers, il est préférable d’opter pour un appareil automatique. En effet, avec ces tensiomètres, le gonflage est optimal pour assurer une prise de tension efficace et précise. De plus, l’utilisation beaucoup plus simple vous assurera de prendre votre tension toujours de la même manière et ainsi d’éviter les trop gros écarts dus aux difficultés d’utilisation.

– La mémoire : Il peut être très pratique, pour éviter de perdre ses données ou de tout noter sur un cahier, d’opter pour un tensiomètre doté d’une grande mémoire. Vous aurez ainsi toutes vos mesures et leur évolution à portée de main.

– L’ergonomie : Certains tensiomètres, aujourd’hui, sont vraiment très pratiques et réduits au maximum. Cette option est à considérer surtout si vous voyagez beaucoup ou si vous avez à vous déplacer.

– L’utilisation : Peut-être le paramètre le plus important à prendre en compte. Le mieux est de vous assurer tout de suite que la notice d’utilisation de votre tensiomètre est assez précise et facilement compréhensible. Assurez-vous également qu’il puisse prendre au moins trois mesures consécutives sans que vous effaciez vos données ou sans trop de difficultés. La meilleure chose à faire là encore est de pouvoir l’essayer avant de l’adopter. Vous vous assurerez que vous savez le faire fonctionner. Votre pharmacien pourra également vous aider à bien le comprendre et le maîtriser et il saura répondre à toutes vos questions.

 

La marque de tensiomètre omron s’assure depuis des années que vous puissiez trouver le tensiomètre qui vous correspond. Voir le site .Tous les modèles sont homologués, faciles d’utilisations et ergonomiques. Ils disposent d’une mémoire suffisante et sont conçus pour être fiables et précis à 100 %

Les petits plus

Aujourd’hui, de nombreux tensiomètres proposent des options intéressantes. Certains tensiomètres pas chers sont aussi équipés de petits plus qui rendent leur utilisation plus agréable. Certains modèles disposent de sécurité qui indiquent si le tensiomètre est bien placé ou non. D’autres sont garantis jusqu’à 3 ans ou ont un design très travaillé. Il existe aussi des appareils qui prendront également d’autres mesures importantes en même temps que votre tension artérielle. Par exemple, certains tensiomètres affichent la fréquence cardiaque ou une jauge permettant d’identifier l’athérosclérose afin de détecter très tôt les Accidents Vasculaires Cérébraux (AVC).

Enfin, le tensiomètre connecté est l’innovation la plus pratique. Elle vous permet de prendre votre tension sans fil et de lire les données sur votre smartphone. Vous aurez ainsi en permanence vos données sur vous grâce à l’application utilisée, ce qui vous permettra de communiquer précisément ces résultats ou même de les envoyer à votre médecin.

 

Les avantages de posséder un tensiomètre chez soi sont nombreux. Cependant, choisir un bon tensiomètre est essentiel. Vous pourrez grâce à votre propre appareil prendre votre tension artérielle à des heures régulières et sans bouger de chez vous. Attention cependant, un tensiomètre à domicile ne dispense en aucun cas d’un suivi médical. Votre appareil vous sera utile pour compléter le diagnostic médical ou suivre l’évolution de votre maladie, mais il ne remplacera jamais votre médecin.