Archives de l’auteur : Paul

Electrostimulateur Omron

L’électrostimulation peut s’avérer nécessaire pour traiter certaines pathologies musculaires ou nerveuses, très souvent suite à une prescription médicale pour le traitement de douleurs chroniques.

tens omron e3

 

Qu’est-ce que l’électrostimulation ?

L’électrostimulation permet de réaliser un massage musculaire, au moyen d’impulsions électriques, de faible intensité. De cette manière, ces séances réalisées à l’aide d’un électrostimulateur permettent de soulager les douleurs musculaires.

Mais ici, on utilisera la stimulation dans un optique thérapeutique, sur des personnes ayant de réels problèmes musculaires, qu’il faut bien évidement traiter médicalement.

L’électrostimulation médicale

omron e4

 

Il est possible d’utiliser un appareil portant le nom d’électrostimulateur musculaire, dans un cadre strictement médical, lorsque l’état de santé d’un patient le nécessite.

Il pourra ainsi être utilisé, par exemple, après une longue période alitée, pour remuscler progressivement et aider le patient à retrouver sa mobilité.

Cet appareil prend aussi la fonction d’électrostimulateur anti douleur, qui sera utilisé pour traiter les différentes parties du corps, ayant besoin d’une stimulation électrique.


Les impulsions électriques vont alors agir directement sur les douleurs à traiter. De cette façon, la personne ressentira un soulagement appréciable de celles-ci.

Quels appareils utiliser dans le cadre médical ?

Pour une approche médicale, il sera nécessaire d’utiliser des appareils spécifiques, différents de ceux que l’on trouve dans le commerce au rayon sport, qui n’ont rien à voir avec des appareils de stimulation médicale.

Les EMS TENS Omron rentrent dans la catégorie des matériels médicaux, sont couramment utilisés pour la stimulation électrique, et sont très efficaces.

Comment est utilisé un appareil de stimulation ?

Selon le modèle de l’électrostimulateur, plusieurs types de programmes, à utiliser sur des zones du corps spécifiques, vont être possibles.

Il sera alors plus facile de traiter plusieurs zones corporelles chez le patient, et réaliser les massages nécessaires. On aura également la possibilité de modifier l’intensité des stimulations, en fonction des améliorations ressenties. L’utilisation du stimulateur pourra donc être adaptée tout au long du traitement de la personne.

L’utilisation de ce matériel médical se fait sur prescription médicale, et permet d’apporter une très nette amélioration, à raison de plusieurs séances bien entendu, réparties sur une certaine durée.

L’intensité utilisée, et la durée du traitement sont en fonction de chaque problème musculaire rencontré.

Electrostimulateur Omron E2


Comment utiliser l’appareil ?

Il s’agit d’un ensemble composé d’un électrostimulateur de forme plate, et d’électrodes, le tout accompagné de différents accessoires.

Les électrodes seront placées sur la ou les zones à traiter, selon le mode d’emploi.

Généralement, il est possible de modifier l’intensité, en fonction de la réponse thérapeutique attendue.

Un appareil TENS envoie donc des impulsions électriques sur chaque zone nécessitant un traitement de stimulation.


Il est possible d’appliquer les électrodes sur un seul côté, pour soulager une douleur localisée.

Mais l’on peut aussi traiter deux zones corporelles différentes en même temps si besoin.
L’entretien des électrodes est relativement simple et se fait avec de l’eau froide. Pour le bon fonctionnement de celles-ci, il faudra veiller à les nettoyer après une 30e d’utilisations de l’électrostimulateur, ou lorsque celles-ci sont souillées par quelque chose, empêchant un bon contact. De cette manière, l’appareil pourra être utilisé pendant de nombreuses années

tens omron e4

ECG – Electrocardiogramme

Si votre médecin vous prescrit un examen électro cardiogramme, sachez qu’il s’agit d’un examen courant qui est utilisé pour enregistrer l’activité de votre cœur. En effet, le praticien, et plus précisément le cardiologue va pouvoir étudier de façon précise les variations de votre cœur en fonction de sa taille, de son épaisseur, de son rythme et de ses parois à l’aide d’un appareil d’électrocardiographie (ECG).

 

Quel est l’intérêt d’un électrocardiogramme ?

Cet examen va vous permettre de vous assurer du bon fonctionnement de votre cœur et de mettre le doigt sur des anomalies, comme notamment la condition de l’influx, les parois dilatées, les parties du cœur hypertrophiées ou encore la détérioration du muscle cardiaque.

L’ECG se pratique en règle générale dans un cabinet médical équipé par ce dispositif, aux urgences ou dans un établissement de santé (hôpital, clinique). Pour pouvoir être correctement utilisé, le médecin va vous poser des électrodes sur la peau à des endroits clefs : sur les poignets, les chevilles et sur la paroi thoracique et les reliées à l’électrocardiographe.

 

Quelles sont les informations enregistrées ?

Tout d’abord, il faut savoir que l’ECG, c’est à dire l’électrocardiogramme va être édité sur un papier : celui-ci est étalonné sur une vitesse de 25 mm par seconde.

Grâce à cet examen, plusieurs informations seront indiquées comme l’activité électrique de référence définie sur une seule et unique séquence. De cette manière, les anomalies sont repérées et sont représentées sur le graphique final.

Le médecin va alors avoir plus de précision si votre douleur est causée par une origine coronarienne, anticiper le stade d’un éventuel infarctus ou une angine de poitrine et localiser de façon précise les complications de troubles du rythme.

Si l’examen ne révèle aucun problème, alors on parle d’ECG normal : si ce n’est pas le cas, votre médecin vous prescrira des examens complémentaires pour s’assurer du bon fondement du diagnostic.

Pour bien le choisir et pour avoir un appareil qui vous convient, il est important de choisir celui qui est adapté à vos besoins : si vous n’avez pas d’anomalie cardiaque et que vous souhaitez surveiller votre tension, alors prenez un appareil basique.

Si vous avez une anomalie cardiaque, alors un MAM + IHD (Technologie MAM : Mesure artérielle moyenne et Technologie IHD : détecteur d’arythmie cardiaque) est préconisé car il vous indiquera de façon précise l’activité de votre cœur et les anomalies dans le rythme cardiaque. Pour plus d’informations à ce sujet, vous pouvez vous rapprocher de votre médecin ou de votre pharmacien qui vous orienteront vers les dispositifs qui vous conviennent.

 

Y a t- il des effets indésirables ?

Absolument pas : l’électrocardiographie est sans danger, sans douleur et sans effet secondaire. Il peut être répété plusieurs fois sans que cela ne présente un risque pour votre santé. Pour information, au contraire d’autres examens, il n’est pas nécessaire d’injecter de produits ou d’utiliser des rayons X pour obtenir les résultats.

Elle se réalise en seulement quelques minutes et pour le bon suivi de votre dossier médical, vous devez toujours garder une copie du dernier ECG qui a été effectué.

 

Comment se déroule l’examen ?

Concrètement, le médecin va vous faire allonger sur une table médicale : vous serez sur le dos, sans bijou et le torse nu. On vous posera en tous 10 électrodes sur le thorax, les poignets et les chevilles : elles sont reliées à un appareil qui enregistre le rythme et qui le retranscrit sur un papier. Il faut compter en moyenne 10 minutes pour la réalisation de l’examen et vous devrez être totalement immobile pendant tout le déroulement de l’ECG.

 

Dans quel cas mon médecin peut me prescrire un ECG ?

Pour faire preuve de prudence, votre médecin peut vous prescrire un électrocardiogramme si vous avez fait un malaise vagal, une syncope ou si vous avez détecté une basse ou une forte tension lors de votre mesure avec un tensiomètre à domicile. L’ECG peut alors être révélateur d’une anomalie et votre médecin pourra alors mettre en place un traitement adapté à votre activité cardiaque.

Si cela s’avère nécessaire, comme par exemple si les résultats ne sont pas assez concluants, vous pouvez être amené (e) à réaliser ce que l’on appelle un Hotler. Cet examen, différent de l’ECG, vise à enregistrer l’activité électrique de votre cœur pendant une période de 24 heures (voire plus).

Si cela n’est toujours pas suffisant ou si votre médecin souhaite aller plus loin, il peut vous conduire à effectuer un test d’effort pour avoir des informations complémentaires à votre ECG.

 

Comment surveiller son cœur à la maison et de façon régulière ?

Depuis quelques années, les laboratoires pharmaceutiques proposent à la vente auprès des particuliers des tensiomètres que vous pouvez utiliser à la maison et à la fréquence que vous souhaitez. Certains mesurent l’activité de votre cœur, d’autres sont IHD, c’est à dire qu’ils détectent les anomalies cardiaques et d’autres sont MAM + IHD : ils prennent trois mesures pour en faire une moyenne et détectent les anomalies cardiaques.

Ces tensiomètres sont des dispositifs médicaux qui sont disponibles à la vente en pharmacie et ce, sans ordonnance.

C’est une excellente solution pour prendre soin de son cœur et s’assurer de votre bonne santé au fil des jours. Ainsi, si vous remarquez une activité inhabituelle, vous pouvez prendre rendez-vous auprès de votre médecin traitant qui pourra vous prescrire des examens plus poussés.

Exercices ECG

Meilleur tensiometre poignet

Tensiometre Poignet

Les tensiomètres poignet sont des appareils très fiables. Même s’ils sont très peu utilisés par les professionnels de la santé, leur usage est conseillé pour les personnes qui souhaitent prendre leurs mesures de tension artérielle à domicile. Leur utilisation est très simple et pratique. Ce sont des appareils bien plus petits que les tensiomètres brassards. Ils sont plus faciles à ranger et à transporter, ce qui les rend très pratiques si vous devez l’emmener avec vous au travail ou en déplacement. Voici quelques conseils pour bien utiliser votre tensiomètre poignet et pour choisir un tensiomètre poignet fiable.

 

Comment ça marche ?

Le tensiomètre de poignet fonctionne sur le même principe qu’un tensiomètre au bras que vous trouverez chez votre médecin. Grâce au principe oscillométrique, il vous assure une mesure fiable si celle-ci est réalisée dans de bonne condition. Tout d’abord, il est important de prendre connaissance de la notice d’utilisation fournie par le constructeur. Apprenez à déclencher la prise de la mesure et les différentes fonctions offertes par votre modèle. Passer ensuite le bracelet autour de votre poignet. Le mieux est d’appuyer votre coude sur une table et de lever le poignet à hauteur du cœur. Durant la mesure, il est important que vous restiez assis, tranquille en faisant le moins d’efforts possible. Si vous tremblez ou parlez la mesure peut être faussée.

 

Bien choisir

Pour être sûr de ne pas se tromper mieux vaut opter pour un tensiomètre validé cliniquement que pour un tensiomètre poignet pas cher. Assurez-vous que votre appareil comporte cette mention « validé cliniquement ». Vous serez alors sûr que votre tensiomètre est fiable et a été testé et validé par des organismes compétents. La marque de tensiomètre poignet omron dispose d’une large gamme de produits validés cliniquement et adaptés à vos besoins. Par exemple, il peut être intéressant de choisir un tensiomètre qui permet aussi de surveiller l’arythmie cardiaque. Votre tensiomètre pourra aussi être équipé d’un capteur qui vous signalera le moindre signe d’hypertension artérielle ou d’arythmie cardiaque, vous pourrez ainsi aller consulter votre médecin avant que des symptômes plus graves n’apparaissent. Certains appareils sont aussi dotés de capteurs sécuritaires permettant d’avertir l’utilisateur en cas de mauvais placement du brassard ou de mauvaise position de celui-ci. Un écran LCD extra-large, une mémoire de plus de 50 mesures, un détecteur de mouvement ou même plusieurs utilisateurs sont autant d’options que vous pourrez choisir selon le modèle que vous sélectionnerez.

 

Le respect des conditions d’utilisation est essentiel pour vous assurer de la fiabilité de votre produit. Certains bruits ou certaines vibrations peuvent grandement fausser les mesures. Cependant, quel que soit le modèle que vous choisissez, une bonne position vous assure une bonne précision. N’oubliez pas que même si vous possédez le meilleur tensiomètre poignet, il est indispensable de consulter régulièrement un médecin, surtout si vous souffrez d’hypertension, de diabète ou d’arythmie cardiaque. Pour être efficace un bon tensiomètre doit être utilisé pour aider votre médecin, pas pour le remplacer.

Comment choisir un bon tensiometre bras ?

Tensiometre Bras

Les tensiomètres électroniques au bras sont très similaires aux tensiomètres classiques. Cependant, leur affichage digital affiche une valeur beaucoup plus précise et fiable que les tensiomètres manuels. Ces appareils électroniques sont très prisés des professionnels de la santé, mais il est également possible pour les particuliers de s’en procurer. Ainsi même les personnes sans grandes connaissances médicales peuvent mesurer leur tension artérielle à domicile avec un tensiomètre de bras. L’objectif n’est pas de se dispenser d’un avis médical, mais plutôt de contrôler fréquemment sa tension artérielle en vue d’un avis médical.

 

Comment ça marche ?

Les tensiomètres électroniques fonctionnent sur le principe de l’oscillométrie. Les modèles électroniques sont entièrement automatisés. Vous n’avez qu’à placer le brassard sur votre bras à 2 ou 3 cm du coude et au niveau du cœur. Une fois activé, l’appareil gonflera automatiquement le brassard. Quelques secondes plus tard la mesure est prise automatiquement pas l’appareil et enregistrée. L’usage est facile, mais il est nécessaire de se fier à l’avis d’un médecin pour interpréter les résultats. La marque de tensiomètre bras omron propose une grande variété d’appareils, chacun ayant diverses fonctions. Voici quelques paramètres à prendre en compte en vue de l’achat de votre tensiomètre bras.

 

Certification

Un tensiomètre bras fiable est homologué. Ainsi, vous serez assuré que votre appareil a été testé et approuvé par un organisme compétent. Il existe la certification CE qui indique que votre appareil est conforme aux normes de l’c (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé) aujourd’hui ANSM. Il peut aussi être certifié BHS, l’équivalent britannique de l’AFSSAPS.

 

Fonctions

Selon les modèles, différentes options ou fonctions sont présentes. Un tensiomètre brassard peut être doté d’une grande mémoire ce qui peut être pratique pour sauvegarder ses résultats. Certains permettent aussi de pouvoir sauvegarder les valeurs de tensions artérielles pour plusieurs personnes. Toutes les personnes qui utilisent le tensiomètre pourront ainsi avoir accès facilement à leurs dernières valeurs.

Certains tensiomètres de bras proposent aussi de mesurer d’autres facteurs importants comme le rythme cardiaque. Ils peuvent ainsi déceler les arythmies et vous encourager à aller consulter votre médecin dans les plus brefs délais.

 

Ergonomie

Selon les modèles, les appareils sont plus ou moins compacts et sont fournis, ou non, avec une trousse de voyage. Ceux qui doivent se déplacer avec apprécieront donc surement un appareil de taille réduite et qu’ils peuvent transporter aisément. Considérez aussi le mode d’alimentation de votre tensiomètre. Un modèle à pile ou avec adaptateur secteur sera plus ou moins adapté selon votre mode d’utilisation.

 

Les tensiomètres électroniques de bras Omron sont des modèles très performants. Leur petite taille permet de les emmener au travail ou en vacances ou même chez votre médecin pour vous assurer de sa fiabilité. Voilà un appareil qui complétera efficacement votre dossier médical avec des mesures que vous aurez prises vous-même dans des conditions moins stressantes qu’une consultation médicale.

Le meilleur tensiometre manuel

Grâce aux récents progrès de la technique dans le domaine de la médecine, les professionnels disposent aujourd’hui d’un grand choix de tensiomètres. Cependant, malgré ce spectre très large d’appareils pour mesurer la tension artérielle, les médecins et les professionnels de la santé utilisent en général des tensiomètres manuels avec stéthoscope. Malgré le fait qu’il soit nécessaire d’avoir quelques connaissances en médecine pour pouvoir utiliser un tensiomètre manuel, de nombreux particuliers ont fait ce choix. Pourquoi ? Comment trouver le meilleur tensiomètre manuel ? Voici quelques pistes qui vous aideront dans votre recherche.

 

La fiabilité avant tout

Et oui, cela semble être la qualité principale et déterminante dans le choix d’un tensiomètre médical. Celui qui donne les résultats de tension artérielle les plus fiables et les plus précis, c’est le tensiomètre manuel. Pour pouvoir l’utiliser par contre, il vous faudra savoir utiliser son allié inséparable, le stéthoscope. D’ailleurs beaucoup de fabricants vous vendront un set complet comprenant un tensiomètre manuel et un stéthoscope. Les tensiomètres manuels se regroupent en deux catégories : les tensiomètres manopoires et les tensiomètres manobrassard. Ces deux types d’appareils ont la même fiabilité, ils ont cependant des avantages différents.

Le tensiomètre manuel manopoire

Le tensiomètre manopoire à de nombreux avantages, il permet une lecture de la tension précise et confortable, car le manomètre est situé sur la poire de gonflage. Le montage des différents éléments est facile. Attention cependant à ne pas le casser ! En effet, le manomètre n’étant pas fixé au brassard, on a vite fait de le laisser pendouiller lors de l’installation du brassard et de l’endommager.

 

Le tensiomètre manuel manobrassard

Celui-ci est beaucoup plus pratique d’installation, car vous pourrez laisser pendre la poire sans problèmes pour l’installer autour de votre bras ou de celui de votre patient. Il n’y a pas de risques de choc et d’endommagement durant l’installation, car le manomètre est situé sur le brassard. Attention aux torticolis par contre lorsque vous essayerez de lire la tension, il vous faudra prendre l’habitude de placer le cadran de manière à pouvoir faire une lecture précise, surtout si vous prenez votre tension vous-même.

 

À savoir

Que vous cherchiez un tensiomètre professionnel ou que vous souhaitiez l’utiliser à votre domicile, il y a plusieurs paramètres à prendre en compte. Tout d’abord, quel que soit le tensiomètre choisi, il faudra vous assurer que vous disposiez d’un brassard adapté à la morphologie du patient. Si le brassard est trop grand, vos prises de mesures seront trop faibles et si le brassard est trop petit vos mesures seront anormalement hautes. Ensuite, il est bon de savoir que tous les tensiomètres du commerce ne sont pas authentifiés CE. Si vous vous assurez de cette homologation, vous serez sûr de pouvoir utiliser votre appareil en toute sécurité et que vos résultats seront fiables.

 

Quelle que soit votre décision, soyez sûr que vous savez utiliser votre appareil avant de l’acheter. N’oubliez pas de lire la notice et dans la mesure du possible essayer-le avant de l’emporter. Vous éviterez les mauvaises surprises et serez sûr que vous disposez du meilleur tensiomètre manuel.

Comment choisir un bon tensiomètre ?

Comment choisir un bon tensiomètre ?

L’essor des appareils médicaux à domicile est un vrai avantage car cela permet de réaliser des mesures chez soi ou des gestes simples sans avoir à passer systématiquement par un médecin. L’inconvénient principal reste cependant de savoir quel matériel choisir pour soi ou sa famille parmi ce choix plus qu’abondant. Si vous souffrez d’hypertension ou de diabète, votre médecin vous conseillera peut-être d’acheter un tensiomètre afin de réaliser vous-même une ou plusieurs mesures journalières. Dans ce cas, il vous faut connaître quelques particularités essentielles des tensiomètres pour savoir lequel sera le plus adapté à vos besoins et surtout pour choisir un bon tensiomètre.

Au bras ou au poignet

La première chose à savoir en matière de tensiomètre est qu’il existe deux façons de prendre la tension efficacement : au bras, ou au poignet.

Certains appareils mesurent la tension à l’aide de petits capteurs placés au bout des doigts. Cependant, ils sont peu précis et sont peu recommandés pour les prises de tension à domicile. Les deux manières les plus efficaces restent la tension prise au poignet ou au bras. Ces deux manières de prendre la tension ont donc donné naissance à deux sortes de tensiomètres électroniques : le tensiomètre brassard et le tensiomètre au poignet.

– Tensiomètre bras (brassard huméral) : Celui-ci se place à quelques centimètres du coude, en général au niveau du cœur. Ce sont les tensiomètres en général utilisés par les médecins. Ceux-ci les recommandent, car ils sont plus précis que les tensiomètres au poignet. On trouve en général uniquement des tensiomètres au bras professionnels ce qui explique qu’ils sont en général plus chers.

– Tensiomètre poignet : Il s’utilise en se plaçant sur le poignet, la main doit être au niveau du cœur. Il est moins cher que le modèle précédent, vous en trouverez cependant dans toutes les pharmacies à partir de 50 Euros environ.

Paramètres importants

Outre les deux grandes classes que nous avons citées, il existe des paramètres importants à prendre en compte pour l’achat de votre tensiomètre. Pour éviter les différences trop importantes entres les mesures prises à domicile et celles prises chez votre médecin, il est indispensable de prendre un appareil homologué. Ceux-ci sont reconnaissables au sigle CE. Ce sigle signifie qu’il a été validé par l’AFSSAPS : l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé. Ces appareils sont testés et accrédités, ils sont donc précis et peuvent être utilisés en toute sécurité. Une fois que vous vous êtes assuré que le modèle qui vous intéresse est homologué, voici quelques paramètres à prendre en compte pour une meilleure utilisation :

 

– La taille du brassard ou du bracelet : Cela peut paraître tout bête, mais les tailles sont en générales standards. Un appareil peut ne pas être adapté à une personne obèse ou à quelqu’un qui a les poignets ou les bras très fins. Pour plus de sûreté mieux vaut essayer la taille avant de l’acheter.

– Le mode de gonflage : Certains appareils sont à gonflage manuel, d’autres à gonflage automatique. Bien qu’ils soient en général plus chers, il est préférable d’opter pour un appareil automatique. En effet, avec ces tensiomètres, le gonflage est optimal pour assurer une prise de tension efficace et précise. De plus, l’utilisation beaucoup plus simple vous assurera de prendre votre tension toujours de la même manière et ainsi d’éviter les trop gros écarts dus aux difficultés d’utilisation.

– La mémoire : Il peut être très pratique, pour éviter de perdre ses données ou de tout noter sur un cahier, d’opter pour un tensiomètre doté d’une grande mémoire. Vous aurez ainsi toutes vos mesures et leur évolution à portée de main.

– L’ergonomie : Certains tensiomètres, aujourd’hui, sont vraiment très pratiques et réduits au maximum. Cette option est à considérer surtout si vous voyagez beaucoup ou si vous avez à vous déplacer.

– L’utilisation : Peut-être le paramètre le plus important à prendre en compte. Le mieux est de vous assurer tout de suite que la notice d’utilisation de votre tensiomètre est assez précise et facilement compréhensible. Assurez-vous également qu’il puisse prendre au moins trois mesures consécutives sans que vous effaciez vos données ou sans trop de difficultés. La meilleure chose à faire là encore est de pouvoir l’essayer avant de l’adopter. Vous vous assurerez que vous savez le faire fonctionner. Votre pharmacien pourra également vous aider à bien le comprendre et le maîtriser et il saura répondre à toutes vos questions.

 

La marque de tensiomètre omron s’assure depuis des années que vous puissiez trouver le tensiomètre qui vous correspond. Voir le site .Tous les modèles sont homologués, faciles d’utilisations et ergonomiques. Ils disposent d’une mémoire suffisante et sont conçus pour être fiables et précis à 100 %

Les petits plus

Aujourd’hui, de nombreux tensiomètres proposent des options intéressantes. Certains tensiomètres pas chers sont aussi équipés de petits plus qui rendent leur utilisation plus agréable. Certains modèles disposent de sécurité qui indiquent si le tensiomètre est bien placé ou non. D’autres sont garantis jusqu’à 3 ans ou ont un design très travaillé. Il existe aussi des appareils qui prendront également d’autres mesures importantes en même temps que votre tension artérielle. Par exemple, certains tensiomètres affichent la fréquence cardiaque ou une jauge permettant d’identifier l’athérosclérose afin de détecter très tôt les Accidents Vasculaires Cérébraux (AVC).

Enfin, le tensiomètre connecté est l’innovation la plus pratique. Elle vous permet de prendre votre tension sans fil et de lire les données sur votre smartphone. Vous aurez ainsi en permanence vos données sur vous grâce à l’application utilisée, ce qui vous permettra de communiquer précisément ces résultats ou même de les envoyer à votre médecin.

 

Les avantages de posséder un tensiomètre chez soi sont nombreux. Cependant, choisir un bon tensiomètre est essentiel. Vous pourrez grâce à votre propre appareil prendre votre tension artérielle à des heures régulières et sans bouger de chez vous. Attention cependant, un tensiomètre à domicile ne dispense en aucun cas d’un suivi médical. Votre appareil vous sera utile pour compléter le diagnostic médical ou suivre l’évolution de votre maladie, mais il ne remplacera jamais votre médecin.

Revendeur Officiel en Suisse :

https://www.tensgeraet.ch/90-blutdruckmessgerat